GHISLAIN JOSEPH GABIO alias MONSIEUR TAO TAO – Une voix radiophonique !

Marie-Léontine Tsibinda Bilombo

GHISLAIN JOSEPH GABIO alias MONSIEUR TAO TAO – Une voix radiophonique !

Joseph Gabio est né à Kinkala mais n’a jamais grandi dans cette ville et pour cause : sa mère décède quand il a juste trois mois. Il est recueilli par le patriarche maternel Pierre Matingou, un menuisier d’une rare dextérité et grand commerçant de Hamon Madzia, une ville ferroviaire dans la région du Pool, au Congo Brazzaville. C’est dans cette ville que Joseph Gabio va passer une bonne partie de son enfance. Joseph Gabio vivra également à Mouyondzi où il commencera ses études primaires mais les terminera à Kinkala.

Après Kinkala, il va monter à Brazzaville et entrer en classe de 6ème au lycée Savorgnan de Brazza car il passe avec brio son certificat d’études primaires.

Des années plus tard, son BEPEC en poche, il devient lycéen dans le même établissement. Il obtient son BAC qui, à l’époque se faisait en deux parties, puis s’intéresse à l’enseignement et désire entrer à l’École Normale Supérieure de Brazzaville.

Entre temps, le Congo, emporté par le vent de la révolution décide de nationaliser toutes les écoles privées dirigées jusque-là par les confréries catholique, protestante, salutiste etc. Le manque d’enseignants se fait sentir. Les lycéens retroussent les manches et acceptent de donner des cours dans les collèges d’enseignement général. C’est ainsi que Joseph Gabio va enseigner l’anglais aux collégiens du CEG de Bacongo, plus particulièrement aux élèves des classes de 6ème et 5ème au CEG des Francs. Joseph Gabio est lycéen le matin et professeur de collège l’après-midi.

Mais Joseph Gabio a plus d’une idée dans sa tête : il veut être pigiste à La Voix de la Révolution Congolaise, la radio du pays ! Il demande à rencontrer Joachim Bitouloulou, alors directeur des programmes, et passe un test. L’attente des résultats est longue et fébrile : la réponse lui parvient par la poste et apporte une bonne nouvelle : Joseph Gabio a une voix radiophonique ! Sa voix, lors du test, a été définie comme posée, claire, nette et parfaitement audible. Dès lors, il peut  commencer son apprentissage auprès d’un animateur de talent, en l’occurrence, Alphonse Marie Toukas pour la présentation d’émissions de qualité !

Alphonse Marie Toukas, tout comme d’autres congolais et francophones du monde, a appris son métier de journaliste audio-visuel en France.

Joseph Gabio va aimer, apprendre et comprendre très vite le langage de la radio, comme, par exemple, préparer les grilles ou les programmes des émissions, leur donner un titre, annoncer le nom du producteur. De plus sa diction est parfaite et il utilise la bonne intonation dans la lecture des programmes. De ses souvenirs lui remonte que Alphonse Marie Toukas venait le prendre à la maison dans sa Volkswagen ! Les émissions de Alphonse Marie Toukas autour de l’éducation civique et d’autres émissions de la société comme Réveil Matinal et La joie de vivre demeurent gravées dans la mémoire de Joseph Gabio.

Un concours radiophonique est ouvert pour entrer au Studio de France; Joseph Gabio le réussira haut la main. Une fois en France, les candidats francophones passent un autre test et les échoués regagnent leur pays. Mais Joseph Gabio, lui, retournera dans son pays auréolé de son titre de journaliste-producteur.

De retour au pays, en 1969, Joseph Gabio, sera fonctionnaire de la radio et plus tard animera une émission sportive à la télévision jusqu’en 2001. Ainsi, Joseph Gabio va commencer par se faire une place à la radio. D’autres ont déjà la leur : Guy Menga avec son émission Escale à Brazza, fait fureur ; Joachim Bitoulou anime Le Coco (Club des orchestres congolais)  avec Anne Marie Samba; et Thérèse Makanda excelle dans les sketches.

Au départ, Joseph Gabio anime les lundi et jeudi, crée un magazine pour des jeunes, une émission documentaire qui enquête sur les us et coutumes du Congo. Et il voyage dans tout le Congo !

Son émission la plus écoutée reste sans nul doute Le magazine des sports qui passe chaque samedi à 18 heures, heure locale. Les connaissances du studio de France ajoutent un plus à sa présentation, et avec Germain Bisset, Joseph Gabio va enflammer les auditeurs du Congo et du monde.

Mais l’émission Le coin des orchestres va devenir un complément à l’émission Le Coco de Joachim Bitouloulou et va dépasser Le magazine des sports. Elle sera écoutée non seulement au Congo, mais encore dans pratiquement toute l’Afrique, grâce aussi aux émetteurs bien puissants dont disposait la radio. Vont se former alors de nombreux clubs d’amis avec, pour dénominations, Le club des amis du coin des orchestres.

 Grâce à ses animations musicales mais surtout sportives, Joseph Gabio va parcourir les cinq continents de la planète.

Joseph Gabio a créé des mots qui marquent à jamais la mémoire des congolais : En 1969, dit-il, le Congo célèbre l’an premier de la création du Parti Congolais du Travail. Les congolais viennent des coins et recoins de tout le pays pour participer à cette fête. Tous les animateurs sont sur le Boulevard des Armées où le peuple défile. Thiam Ousman, Passi Mouba, Jean Bruno et Henri Pangui sont à pied d’œuvre. L’ambiance est à l’euphorie. La fête est grande. Le mouvement, le rythme sont à leur paroxysme! Alors, emporté, je m’écrie : C’est le Tao Tao ! Et l’expression m’est restée collée jusqu’à ce jour.

Généreux, Joseph Gabio partage ses expériences : il publie des livres pour parler des personnes qui l’ont profondément marqué comme Pierre Matingou, le menuisier inégalable de Hamon Madzia qui a formé tant d’autres, redoré certaines façades des maisons et immeubles de Brazzaville mais aussi celles de la ville de Pointe-Noire. Ses livres parlent de sport, de ses années à la radio et télévision congolaises.

Quand pour terminer notre rencontre, nous lui demandons de nous narrer son plus beau souvenir en tant que journaliste-producteur, il éclate d’un rire joyeux et parle de Marie-Jeanne, une chanson fétiche de l’orchestre Bantou de la Capitale qui avait accompagné l’équipe nationale au Cameroun, et plus particulièrement à Yaoundé où s’était joué le dernier match de la Coupe Africaine des Nations en 1972 : Marie-Jeanne, le trophée brandi par l’équipe nationale de football qui avait remporté la Coupe Africaine des Nations face à l’équipe du Mali ! 

Aujourd’hui, Josep Gabio porte avec sérénité la saison de ses soixante-dix ans et s’octroie une pause en France dans ce pays qui avait fait de lui un remarquable journaliste-producteur.

Quelques publications de Ghislain Joseph Gabio

Propos recueillis par Marie-Léontine Tsibinda Bilombo

19 réponses

  1. Melissa dit :

    Howdy are using WordPress for your site platform? I’m new to the blog world but I’m trying to get started and
    create my own. Do you need any html coding expertise
    to make your own blog? Any help would be greatly appreciated!

  2. William dit :

    hi!,I like your writing so so much! percentage we be in contact extra about your post on AOL?
    I require a specialist on this area to resolve my problem.
    Maybe that is you! Looking forward to look you.

  3. Markus dit :

    A fascinating discussion is worth comment. I do believe
    that you ought to write more on this issue, it may not be a taboo subject
    but typically people don’t talk about such subjects.
    To the next! Many thanks!!

  4. Hassie dit :

    Wonderful goods from you, man. I have remember your stuff previous
    to and you are simply extremely wonderful. I actually like what
    you’ve bought here, certainly like what you are stating and the way in which through which you are saying
    it. You are making it enjoyable and you still take care of to keep it smart.
    I can’t wait to learn far more from you. That is
    really a tremendous website.

  5. Michale dit :

    It’s very simple to find out any matter on net as compared to books, as I found this paragraph at
    this site.

  6. Jessie dit :

    I absolutely love your blog and find almost
    all of your post’s to be precisely what I’m looking for. Do you offer guest
    writers to write content for yourself? I wouldn’t mind writing a post or elaborating on a few of
    the subjects you write related to here. Again, awesome web site!

  7. Johnny dit :

    An outstanding share! I have just forwarded this onto a
    friend who had been doing a little homework on this. And
    he in fact bought me dinner simply because I discovered it for him…
    lol. So let me reword this…. Thank YOU for the meal!! But yeah,
    thanx for spending time to discuss this
    subject here on your web page.

  8. Dominga dit :

    Hi there to every , for the reason that I am actually keen of reading this webpage’s post to be updated on a regular basis.
    It carries pleasant stuff.

  9. Rowena dit :

    Hi to all, the contents existing at this website
    are in fact remarkable for people experience, well, keep up the
    nice work fellows.

  10. Kenton dit :

    It’s very easy to find out any topic on web as compared to books, as I found this post at this web page.

  11. Elliott dit :

    Can I just say what a comfort to find somebody who truly knows what they are talking about on the net.
    You actually realize how to bring an issue to light and make it important.

    More and more people need to check this out and understand
    this side of the story. I can’t believe you are not more popular since you most certainly have the gift.

  12. Val dit :

    Wonderful article! We are linking to this great article on our
    site. Keep up the good writing.

  13. Theron dit :

    First of all I would like to say great blog!
    I had a quick question which I’d like to ask if
    you don’t mind. I was curious to find out how you center
    yourself and clear your thoughts before writing.
    I have had difficulty clearing my thoughts in getting my
    thoughts out there. I do take pleasure in writing however it just seems like the first 10 to 15 minutes are generally wasted just trying to figure out how to begin. Any ideas or hints?
    Kudos!

  14. Helaine dit :

    I am regular visitor, how are you everybody? This
    article posted at this website is actually good.

  15. Kerri dit :

    Hello there! This article could not be written any better!

    Looking through this article reminds me
    of my previous roommate! He constantly kept preaching about this.
    I’ll forward this information to him. Pretty sure he will have a good read.

    I appreciate you for sharing!

  16. Claudette dit :

    I am really enjoying the theme/design of your site.
    Do you ever run into any web browser compatibility problems?
    A couple of my blog visitors have complained about my site not working correctly in Explorer but looks great in Opera.
    Do you have any advice to help fix this problem?

  17. Jeffrey dit :

    You could definitely see your expertise within the article
    you write. The arena hopes for even more passionate writers like you
    who are not afraid to say how they believe.
    At all times follow your heart.

  18. Jerry dit :

    What’s Going down i’m new to this, I stumbled upon this I’ve found It positively
    helpful and it has helped me out loads. I hope to contribute
    & aid other users like its helped me. Great job.

  19. Cassandra dit :

    Thanks for some other informative site. Where else could I
    get that type of information written in such an ideal method?
    I have a undertaking that I’m simply now running on, and I’ve been at the
    glance out for such information.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *