BONIFACE MONGO-MBOUSSA – Relire les classiques

Marie-Léontine Tsibinda Bilombo

BONIFACE MONGO-MBOUSSA – Relire les classiques

Boniface Mongo-Mboussa est né à Inkouélé dans la région des Plateaux, au Congo-Brazzaville, où il a passé son enfance ; puis il a suivi sa mère à Brazzaville au moment de son second mariage.  A Brazzaville, il a été scolarisé au collège Agostino Neto à Talangaï, ensuite au lycée Lumumba. Après le baccalauréat, il est allé en Russie pour étudier la littérature russe. Boniface Mongo-Mboussa est arrivé en France au début des années 90 pour l’écriture d’une thèse en littérature comparée sous la direction du Professeur Bernard Mouralis. Boniface Mongo-Mboussa est aussi l’auteur de l’anthologie poétique de Tchicaya U Tam’si : J’étais nu pour le premier baiser de ma mère, aux Éditions Gallimard.

Et si vous nous racontiez votre passion pour la critique littéraire ?

Je suis un solitaire, qui s’ennuie. D’où la passion pour les livres. Je n’avais pas vocation à être un critique.  Je le suis devenu, au fil des circonstances et des rencontres.

 Critique littéraire c’est aussi lire énormément des livres qui plaisent, qui ne plaisent pas : Combien de livres lisez-vous en moyenne par mois ?

Il y a des moments où je lis beaucoup ; d’autres, où je relis. En moyenne, je lis deux à trois livres par mois.

Comment s’organise la critique d’un livre d’après Boniface Mongo-Mboussa ?

Je prends beaucoup de notes. J’écris dans ma tête en marchant. Pendant la marche, j’élabore les plans, concocte l’entame d’une   phrase, la chute d’un texte, etc.

Et dans quel genre vous sentez-vous le plus à l’aise : le roman, la poésie, le théâtre, la nouvelle, le conte, l’essai ?

Sans aucun doute la poésie et l’essai.

Pourquoi l’essai et la poésie sont-ils vos meilleurs sujets quand le roman est la perle de la littérature ?

Le roman est un genre jeune. Il n’émerge réellement qu’au mitan du 18e siècle; puis au XIXe siècle il devient un genre industriel, un genre roi, un passage obligé pour gagner le statut d’écrivain. Mais cela ne m’émeut guère; la poésie est éternelle: il y a des pays sans romanciers, il est difficile de trouver un pays sans poète. La poésie est dans le chant, dans le conte.  Seuls les poètes fondent ce qui demeure, disait Holderlin.

L’essai est indispensable pour se former. Je lis et relis Les libertés de Senghor et Discours sur le colonialisme de Césaire.

Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire Désir d’Afrique?

Deux raisons. Au mitan des années 90, au moment des ajustements structurels édictés par le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, je lisais des articles annonçant la fin de l’Afrique (il y a eu plus tard un livre intitulé Négrologie : pourquoi l’Afrique meurt, de Stephen Smith) ; la deuxième raison est littéraire. Beaucoup de critiques incultes, ayant une méconnaissance de notre histoire et de notre histoire littéraire présentaient une littérature africaine hors sol, sans tradition ni filiation. Cela m’a déplu, voire blessé. D’où le chapitre inaugural : Relire les classiques.

 Vous aviez interviewé pas mal d’auteurs : comment êtes-vous allé à la rencontre de ces auteurs et critiques du continent mais aussi des Caraïbes?

Tous ces auteurs, je les ai rencontrés à Paris. Paris est la capitale culturelle de l’Afrique.  Hélas, les Africains se croisent davantage à Paris que sur le continent.  Cela est aussi vrai dans notre relation aux intellectuels de la Diaspora. Senghor a rencontré Damas, Césaire, Price-Mars et Richard Wright à Paris.

Comment fructifier alors les rencontres entre artistes, écrivains d’Afrique ou de la Diaspora dans leur terre d’origine ?

Il faut d’abord avoir des dirigeants politiques, qui aiment la culture, qui comprennent que la politique n’est en réalité, qu’un département de la politique, qui ont une vision, et donc qui peuvent favoriser ces rencontres. Or, en Afrique les Ministères de la culture sont des ministères alibis, des lieux de concours de Miss… 60 ans après les indépendances, aucun pays africain ne possède une médiathèque moderne, digne de ce nom.

 Comment un écrivain comme Kossi Efoui peut dire « Que la littérature africaine n’existe pas », quand même curieux ce propos, non?

C’était au fond une boutade. Mais la création a échappé au créateur.

Les voix des femmes, que vous appelez « voix marginales » au travers du discours de « Ananda Devi contre le culte de la différence » ne seront jamais totalement acceptées, parce que différentes?

Les préjugés ont la vie dure. Malgré Virginia Woolf, malgré Marguerite Yourcenar, Toni Morrison, malgré Yvonne Vera, on continue à penser la littérature au masculin.

Dans un des chapitres du livre, vous mariez la peinture de Chéri Samba, du Zaïre et l’écriture de Sony Labou Tansi, du Congo-Brazzaville : impérialisme contre socialisme en terrain artistique?

Vous avez bien résumé ce chapitre. Je n’ai plus rien à ajouter, sinon ceci : le socialisme était à la mode sur la rive droite du fleuve et l’authenticité sur la rive gauche. Mais il y a des similitudes entre les deux idéologies : le culte de la personnalité, les animations populaires, la préséance du parti sur l’Etat etc.

La violence, les guerres dans ce Désir d’Afrique est une triste réalité : le Rwanda des monstres est difficile d’oubli !

Les textes écrits sur le Rwanda par Véronique Tadjo, Thierno Monénembo, Boris Diop et Koulsy Lamko, sont capitaux pour comprendre le génocide de l’intérieur. Si l’ivoirienne Maïmouma Coulibaly et le tchadien Nocky Djedanoum, n’avaient pas initié cette opération « Rwanda 94 : Ecrire par devoir de mémoire », il n’y aurait pas aujourd’hui eu une parole africaine audible sur cette tragédie continentale. Il était capital pour moi de me pencher sur cet événement littéraire. J’ai été un pionnier. Depuis, beaucoup ont fait carrière sur ce génocide, plus précisément sur les écrits des auteurs africains sur le génocide rwandais.

 Ahmadou Kourouma, le préfacier écrit « nous étions sans culture » selon « les idéologues de chez eux » pourtant dans leurs musées vivent de nombreux trésors d’Afrique : comment expliquer un tel mensonge ?

Hélas ! Cela perdure. Récemment, il y a eu des médecins bien intentionnés, qui proposaient d’expérimenter le vaccin du Covid-19 sur les Africains. 

Désir d’Afrique, désir de rebelle comme ces nègres-marrons, rêveurs farouches de liberté ?

Votre clin d’œil aux Nègres-marrons me flatte. Mais eux, étaient très courageux, face à une violence insoutenable. Une histoire dans laquelle les Africains ont leur part de responsabilité. On oublie souvent de rappeler que nos ancêtres étaient partenaires de la traite négrière. Dans cette histoire, que Borges appelle une incomparable canaille, nous ne sommes pas que victimes. Les Victimes ce sont les Noirs de la Diaspora. Voilà pourquoi par pudeur je suis discret sur leurs luttes, leurs revendications. Dans un entretien accordé à Lilyan Kesteloot (8 Décembre 1971 à Paris), Aimé Césaire disait : « Il est important pour moi que l’Afrique réussisse. Je crois que je me consolerais, plus facilement d’un échec des Antilles que d’un échec de l’Afrique ». Et quelle a été notre réponse ? Nous ne sommes pas toujours capables de présenter à la diaspora une Afrique désirable. A la place, nous leur offrons une Afrique, qui laisse à désirer.

Pourquoi une préface et une postface ?

J’avais besoin de la voix autorisée de Kourouma pour m’introduire. Mon éditeur a jugé utile d’ajouter la voix d’un jeune auteur en contrepoint. D’où la postface de Sami Tchak.

 Des projets ?

J’aimerais prolonger le travail de Sylvain Bemba sur la musique du Congo-Zaïre en l’élargissant à la littérature et aux arts plastiques. Mais je n’ai pas le savoir encyclopédique de Sylvain Bemba ni sa connaissance intime des deux Congo.          

Le mot de la fin ?

Merci. Disons-le plutôt en espagnol : Gracias. Je vous rends grâce pour l’entretien mais aussi pour votre contribution au rayonnement culturel du pays, à côté de Sony Labou Tansi dans le Rocado Zulu. Je vous rends surtout grâce pour votre poésie, qui, selon la formule de Bilombo-Samba, vous a « classé bien avant la mode d’aujourd’hui, parmi les amoureux de la nature et de la terre-mère ».

Propos recueillis par Marie-Léontine Tsibinda Bilombo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

64 réponses

  1. Timneg dit :

    prescription allergy medicine list major brand allergy pills strongest prescription allergy medication

  2. Qwbzyq dit :

    prescription sleeping pills online purchase meloset generic

  3. Xcdqsn dit :

    order prednisone 40mg pills prednisone 5mg drug

  4. Sbxemv dit :

    medicine for stomach acid problems best over the counter heartburn

  5. Cooina dit :

    acne treatment prescribed by dermatologist buy retin gel for sale body acne causes in adults

  6. Xkqgns dit :

    accutane 10mg oral purchase isotretinoin pills accutane usa

  7. Vghwxo dit :

    diphenhydramine hcl nighttime sleep aid meloset 3mg cost

  8. Fiyadx dit :

    amoxil 500mg canada buy amoxicillin without a prescription amoxicillin 1000mg brand

  9. Rzttri dit :

    generic azithromycin cost zithromax 500mg zithromax canada

  10. Rxpfwx dit :

    buy azipro 250mg order azipro 250mg sale order azipro 250mg generic

  11. Ocvkgo dit :

    buy prednisolone 10mg without prescription omnacortil 20mg cheap purchase prednisolone for sale

  12. Fuoind dit :

    amoxicillin 250mg ca order amoxicillin 500mg amoxil 1000mg tablet

  13. Pyrqoe dit :

    order albuterol for sale buy ventolin inhalator sale buy albuterol 2mg online cheap

  14. Qapvkv dit :

    purchase amoxiclav without prescription augmentin 625mg tablet

  15. Lebrdc dit :

    serophene online purchase clomid without prescription order clomiphene 50mg pills

  16. Snuxxs dit :

    buy generic tizanidine purchase tizanidine online cheap where to buy tizanidine without a prescription

  17. Kqftax dit :

    rybelsus without prescription rybelsus 14mg pill rybelsus 14 mg uk

  18. Nbbfds dit :

    buy prednisone pills order deltasone 20mg prednisone 20mg drug

  19. Zvrfhq dit :

    buy semaglutide online buy rybelsus online semaglutide 14mg cost

  20. How to track the location of the other person’s phone without their knowledge? You will be able to track and monitor text messages, phone calls, location history and much more. Free Remote Tracking and Recording of Husband’s Phone Cell Phone Spy. Best Apps to Download for Free to Spy on Another Phone.

  21. Tqbxjo dit :

    buy accutane 40mg buy isotretinoin 40mg for sale order accutane 10mg generic

  22. Jkgvft dit :

    albuterol us albuterol oral buy generic albuterol inhalator

  23. Nqsdjz dit :

    order amoxil 250mg without prescription amoxil oral buy amoxil for sale

  24. Qvkhxx dit :

    order zithromax generic zithromax 500mg brand buy generic azithromycin online

  25. Jkugqm dit :

    synthroid for sale online levothyroxine for sale synthroid 75mcg over the counter

  26. Ukblyf dit :

    cheap omnacortil pills omnacortil 5mg over the counter prednisolone 10mg pill

  27. Yveuyw dit :

    buy clomiphene clomid pills purchase serophene

  28. Aksioi dit :

    order neurontin neurontin 800mg oral neurontin sale

  29. Track phone dit :

    Mobile Phone Monitoring App – hidden tracking app that secretly records location, SMS, call audio, WhatsApp, Facebook, Viber, camera, internet activity. Monitor everything that happens in mobile phone, and track phone anytime, anywhere.

  30. Wfjkbj dit :

    lasix 40mg price buy generic lasix over the counter buy lasix online diuretic

  31. Nexlbc dit :

    sildenafil 20 mg buy viagra sale cost sildenafil

  32. Tbrboc dit :

    acticlate order doxycycline 100mg for sale vibra-tabs without prescription

  33. Moklmx dit :

    rybelsus 14mg ca buy generic rybelsus for sale order rybelsus 14mg pill

  34. Ywasdg dit :

    free poker online real money blackjack casino games online

  35. Przzoz dit :

    buy lyrica online how to buy lyrica buy generic pregabalin 75mg

  36. Aekflx dit :

    plaquenil 400mg over the counter plaquenil over the counter plaquenil 400mg ca

  37. Huedxz dit :

    purchase triamcinolone without prescription triamcinolone 10mg uk aristocort 10mg price

  38. Shubag dit :

    order cialis 40mg without prescription order cialis 40mg without prescription tadalafil 5mg sale

  39. Qatcqi dit :

    buy clarinex 5mg buy clarinex 5mg without prescription buy clarinex 5mg online

  40. Envvqa dit :

    buy cenforce 100mg online cheap cenforce 50mg canada cenforce 50mg cheap

  41. Hzlucf dit :

    buy generic loratadine online buy loratadine 10mg pills order loratadine 10mg without prescription

  42. Obfdvi dit :

    aralen 250mg tablet buy aralen 250mg generic purchase chloroquine pill

  43. Hcobcu dit :

    orlistat online purchase diltiazem pill generic diltiazem

  44. Ehgdgj dit :

    buy lipitor 80mg online cheap lipitor 80mg oral atorvastatin 20mg us

  45. Abqbla dit :

    zovirax over the counter zyloprim brand how to get allopurinol without a prescription

  46. Doxzob dit :

    amlodipine 5mg drug order amlodipine 5mg generic buy norvasc pills

  47. Irtbxf dit :

    zestril order online prinivil us prinivil order

  48. Dbhwah dit :

    buy rosuvastatin paypal buy rosuvastatin 20mg sale zetia 10mg usa

  49. Ijukus dit :

    buy generic omeprazole 20mg generic omeprazole prilosec to treat stomach

  50. Ttejfv dit :

    purchase domperidone domperidone generic order sumycin pills

  51. Xnnfnp dit :

    order metoprolol order metoprolol 50mg online buy lopressor 100mg sale

  52. Aludpl dit :

    flexeril uk order baclofen 10mg buy baclofen paypal

  53. Wucrai dit :

    tenormin 100mg generic atenolol where to buy cheap atenolol

  54. binance dit :

    Thank you for your sharing. I am worried that I lack creative ideas. It is your article that makes me full of hope. Thank you. But, I have a question, can you help me?

  55. Luckycola dit :

    Forge alliances and build your empire Lucky cola

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *