Marie-Léontine Tsibinda

Le Blog

Événements

Nos articles

Être Noir·e aux États-Unis : 6 grands récits sur les problématiques raciales américaines

05/06/2020 (MIS À JOUR À 18:14) Par Naomi Titti et Pauline Petit #BlackLivesMatter |Harriet Beecher Stowe, James Baldwin, Toni Morrison… A travers leurs romans, elles et ils ont dépeint les violences, les injustices,[…]

Read more

MEIWAY – Je n’aime pas copier

Meiway est artiste, auteur-compositeur-interprète de la Côte-d’Ivoire. Il est célèbre pour avoir créée le zoblazo comme d’autres ont lancé la rumba, le soul makossa, le coupé-décalé ou le tango. Le[…]

Read more

FRÉDERIC GANGA – Un autre sang sans douleur

Né à Lyon en France, Frédéric Ganga a vécu en Haute-Savoie de 1966 à 1982 avant de partir faire des études à Paris, Londres et Wiesbaden (European Business School, qui[…]

Read more

Biographie

Marie-Léontine Tsibinda est née à Girard, région du Kouilou, au Congo-Brazzaville. Détentrice d’une maîtrise en Littératures et civilisations américaines, de l’université de Brazzaville, elle exerce la fonction de bibliothécaire au Centre Culturel américain (1977-1997). Elle accède au bal littéraire avec Poèmes de la terre, 1979 et devient la première écrivaine publiée de son pays. Comédienne, elle joue dans le «Rocado Zulu Théâtre» de Sony Labou Tansi, (1979-1988). Après la guerre de 1997, elle séjourne à Niamey, au Niger en 1999, puis à Cotonou, au Bénin, juillet 1999-novembre 2001, avant de bénéficier d’une réinstallation au Canada avec sa famille. Marie-Léontine est aussi nouvelliste, conteuse et dramaturge. Son premier roman Lady Boomerang paraît en février 2017 aux Éditions L’Interligne à Ottawa. Prix UNESCO-Aschberg à Paris, pour sa nouvelle Les pagnes mouillés en 1996.

Mes livres

Ma boutique

Contactez-moi