MYRIAM MATONDO NKENDA – J’étais prête pour un nouveau défi

Marie-Léontine Tsibinda Bilombo

MYRIAM MATONDO NKENDA – J’étais prête pour un nouveau défi

Myriam Matondo Nkenda est née au Congo-Brazzaville et a fait ses études universitaires d’abord en France, puis au Québec où elle a immigré en 2009. Sociologue de formation, elle travaille actuellement comme Formatrice en francisation, et donne donc des ateliers de français à des non francophones.

En choisissant cette profession qu’attendiez-vous de découvrir en vous-même ?

Ma motivation dans le choix de mes études était de pouvoir travailler auprès des autres, avec les autres. Ce que je fais est en parfaite adéquation avec les valeurs que je porte : l’accompagnement, le soutien, la solidarité.  Travailler avec des personnes de différentes origines m’apprend à avoir plus d’ouverture et de réaliser que l’on peut apprendre les uns des autres.

Vous êtes aujourd’hui présente dans les médias : la télévision est-elle votre premier média ou avez-vous exercez dans d’autres médias de communication ?

La communication est une passion pour moi. Je n’ai pas étudié en journalisme mais j’ai appris sur le tas, comme on dit. Ma première expérience de travail dans le milieu fut au sein de la presse écrite. J’ai travaillé pour le journal Le Troubadour, un bihebdomadaire à Brazzaville au Congo. J’y ai animé la rubrique culturelle entre 2014 et 2015. Ensuite, j’ai été chroniqueuse à la radio communautaire Troc Radio située à Montréal, en 2016-2017. Maintenant je suis chroniqueuse à la Télévision Régionale de Laval (Matv Laval) pour l’émission Mille et une Cultures. Je suis également collaboratrice, à l’occasion, au sein des magazines Web tels que Kongo Kafé ou encore Opale Magazine. L’initiatrice de l’émission est madame Khady Sow. Elle en est également la coproductrice, également éditrice d’Opale Magazine, un magazine de la diversité culturelle, créé en 2009, que l’on peut consulter aussi en ligne.

De la radio à la télévision qu’est-ce qui vous a fait sauter le pas ?

Je ne l’avais pas vraiment planifié, mais je crois au destin. Je devais commencer mon emploi actuel en septembre 2017 et mon emploi du temps ne me permettait plus de continuer ma collaboration à Troc radio.  Ensuite, j’ai rencontré Khady Sow, l’animatrice et coproductrice de l’émission Mille et Une Cultures à la TVRL.  Elle voulait apporter une nouvelle dynamique à l’émission en y intégrant une chronique Culturelle.  J’étais prête pour un nouveau défi, alors j’ai dit oui.

Que présentez-vous à la télévision à l’heure actuelle ?

La Télévision régionale de Laval est une télévision communautaire, donc de proximité. Elle dessert d’abord la population lavalloise en offrant des contenus diversifiés à l’image de la diversité culturelle et générationnelle de la ville de Laval. Mais son contenu, en particulier celui de l’émission Mille et Une Cultures, s’adresse également aux québécois, aux canadiens et aux francophones de manière générale. Le public hors Laval au Québec peut donc nous suivre sur YouTube.

Mille et Une Cultures est le nom de l’émission, c’est pour nous tenir en haleine, un peu comme les contes de mille et une nuits ?

L’objectif de cette émission est d’offrir un contenu de qualité et rassembleur. Mille et Une Cultures, c’est vraiment pour dire que la diversité culturelle lavalloise en particulier et québécoise en générale est mise en avant. Les artistes, les entrepreneurs, les organismes communautaires, les chercheurs, etc. y sont accueillis afin de promouvoir la richesse de notre diversité québécoise.

Qui sont vos invités ?

Mille et Une Cultures est une émission apolitique au sein de laquelle la culture a une grande place. Cependant, nos invités sont aussi bien des musiciens, des peintres, des chanteurs lyriques que des organismes communautaires, des créateurs de mode, des entrepreneurs, des scientifiques, des bloggeurs, etc. Tout le monde y est le bienvenu, l’objectif étant également de mettre en lumière et en avant ceux qui le sont moins.

Que disent les sondages sur votre émission ? Et les téléspectateurs ?

 Nous recevons de bons commentaires, y compris hors Canada, concernant l’émission et le compte YouTube de la Télévision de Laval affiche plus de 2000 abonnés.

Pour nous suivre :  https://www.opale-magazine.com/ ;

Télévision de Laval sur YouTube : émission Laval en Mille et Une Cultures ;

https://kongokafe.com/.

Propos recueillis par Marie-Léontine Tsibinda Bilombo