COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Marie-Léontine Tsibinda Bilombo

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’Association Culture Elongo, le Pen Centre Congo-Brazzaville, La Librairie Les Manguiers, le Forum des Gens de Lettres et médiAfrique communication organisent une journée d’hommage dénommée : « Poésie, terre d’altérité », au poète Jean-Blaise Bilombo Samba, le vendredi 30 août 2019 à partir de 14 heures 30 minutes, à la Librairie Les Manguiers des Dépêches de Brazzaville.

http://soumbala.com/hors-la-nuit-precede-de-bilombo-samba-poete-de-l-espoir-par-cheik-aliou-ndao.html

Docteur en pharmacie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Bilombo Samba est un acteur culturel et civique. Il commence à écrire ses premiers poèmes en 1969 au lycée, à la rencontre des poètes de la Pléiade. Des textes dans diverses revues : Cahiers Saint-Germain-des-Prés, Peuples Noirs Peuples Africains, la Semaine africaine, Ethiopiques, Europe, etc.

Rapporteur de la Commission culture du cinquantenaire en 2010. La même année, il est élevé au grade de chevalier dans l’Ordre du dévouement congolais.

Le poète Jean-Blaise Bilombo Samba a vécu une année faste en 2016, en étant doublement honoré : d’abord par le prix littéraire Mokanda, attribué à Paris au Salon du Livre, en mars 2016, par un jury international, présidé par l’écrivain Henri Lopes ; ensuite, en décembre 2016, par la République, qui l’a élevé au grade de Commandeur dans l’Ordre du mérite congolais.

http://www.spla.pro/file.book.elegies-libertaires.7030.html

À ce jour, l’œuvre de Bilombo Samba compte quatre sommes poétiques : Témoignages (PJ. Oswald 1976) ; Hors la nuit (l’Harmattan, Paris, 1993) ; Elégies Libertaires (Lemba, Brazzaville, 2003) ; Brûleurs d’Ombres (L’Harmattan, Paris, 2003). Des poèmes en dialogue avec les œuvres de Gotène dans le Monde merveilleux de Gotène (Les Manguiers, Brazzaville, 2009).

Cet hommage dont l’écrivain Florent Sogni Zaou sera le maître de cérémonie,  va connaître les communications de Ourbano Mbou-Makita, professeur certifié des lycées ; Descieux Prosper Bassaboukila, étudiant en Master de lettres et Rosin Loemba, Doctorant à la Faculté des Lettres de l’Université Marien Ngouabi.

Le choix des poèmes à déclamer, établi par le panel des organisateurs de cet hommage, représente un libre voyage lyrique.